Financement formation

Projet de Transition Professionnelle : une aide pour financer son permis transport !

Le Projet de Transition Pro permet l’acquisition des droits à la formation mobilisables le long de la vie professionnelle. Tous les actifs y ont droit. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le Projet de Transition Professionnelle ci-dessous et financer votre permis transport grâce à cette aide !

Quels Moyens pour Financer mon Permis ou ma Formation Poids Lourd ?

Retrouvez dans notre ebook les différentes aides disponibles pour financer le permis en tant que formation professionnelle.

Télécharger l'ebook financement

Le Projet de Transition Pro permet l’acquisition des droits à la formation mobilisables le long de la vie professionnelle. Tous les actifs y ont droit. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le Projet de Transition Professionnelle ci-dessous et financer votre permis transport grâce à cette aide !

Qu’est-ce que le dispositif Transitions Pro ?

Anciennement désigné sous l’appellation FONGECIF, le Projet de Transition Professionnelle est un dispositif permettant à tout salarié d’effectuer une formation longue en vue d’une reconversion professionnelle de sa propre initiative et à titre personnel, et ce, à tout moment de sa vie professionnelle. L’objectif du Projet de Transition Pro est le financement d’une action de formation certifiante

A lire également : CPF Transition Pro Intérimaire : financer son permis poids lourd

 

Projet de Transition Pro : à qui cela s’adresse ?

  • Le Projet de Transition Pro s’adresse à tout salarié en activité depuis plus de deux ans et s’il est en CDI, il doit justifier d’une ancienneté de 24 mois, de façon discontinue ou non en qualité de salarié dont douze mois au sein de la même entreprise, indépendamment de la nature des contrats de travail successifs ;
  • Un salarié en CDD peut aussi accéder au Projet Transition Pro au cours de son contrat ou pendant une période de chômagePour ce faire, il doit toujours être salarié au moment où il dépose son dossier et doit commencer à se former six mois maximum après la fin de son dernier contrat en CDD ;
  • Le Projet de Transition Pro s’adresse aussi aux salariés en projet de reconversion professionnelle ainsi qu’aux salariés qui ont obtenu l’autorisation de l’employeur
     

Comment ça fonctionne ?

Pour bénéficier du Projet Transition Pro, il faut commencer par déposer une demande au Fongecif qui va instruire la demande et autoriser la réalisation et le financement du projet.

Le salarié doit rédiger une demande écrite d’absence au plus tard 120 jours avant le commencement de l’action pour une absence supérieure à 6 mois (à noter que les demandes manuscrites ne seront plus acceptées à partir du 1er janvier 2022, et devront être réalisées 100% en ligne). Si l’absence doit durer moins de 6 mois ou si elle doit se faire à temps partiel, la demande écrite d’absence doit être déposée au plus tard 60 jours avant le début de l’action.

A noter que l’employeur n’a pas le droit de refuser la demande si toutes les conditions d’ancienneté et la procédure sont respectéesPar contre, il peut demander à ce que l’action soit reportée de 9 mois au maximum sous certaines conditions. Une demande et une autorisation de la réalisation ainsi que du financement du projet doit être formulée auprès de l’organisme financier. 

Projet de Transition Pro : quelle prise en charge ? Quel financement possible ?

Le FONGECIF peut prendre en charge les frais pédagogiques et les frais liés à la formation. Ainsi, la rémunération est partiellement maintenue (à 90%) si le salaire est supérieur à 2 SMIC, notamment pour les formations qui s’étalent sur une année et à 60% pour les années suivantes ou à partir de la 1201ème heure. Si le salaire est inférieur ou égale à 2 SMIC, la rémunération est maintenue à 100%. Le financement de la formation (frais pédagogies/validation de la certification) est aussi assuré par les Associations transition pro

À noter enfin que pendant sa formation, le salarié bénéficie du maintien de sa protection sociale. 

Quelles sont les formations éligibles au Projet de Transition Pro ?

Les formations professionnelles 

Certaines formations professionnelles sont éligibles au Projet de Transition Pro. Les formations obligatoires pour exercer le métier de chauffeur routier (Formation Initiale Minimale Obligatoire (FIMO), Formation Continue Obligatoire (FCO) mais également les différents Titres Professionnels (transport routier de marchandises sur porteur, tous véhicules, transport en commun sur route)). 

 

Pour conclure  

Le Projet de Transition Pro est une solution efficace pour le financement de sa formation pro mais il existe également de nombreuses autres méthodes de financement.

Vous souhaitez effectuer une formation pour votre permis transport ? Faites appel à ECF Pro Conduite !