FCO : Tout sur la Formation Continue Obligatoire

fco-formation-continue-obligatoire-cover

La Formation Continue Obligatoire (FCO) est nécessaire pour les personnes qui désirent actualiser leurs connaissances et perfectionner leur pratique en matière de sécurité et de réglementation professionnelle. En outre, elle est obligatoire pour toutes les personnes conduisant un véhicule de transport de marchandises ou de personnes. La FCO peut être suivie tous les cinq ans. Il existe deux types de FCO : la FCO Marchandises et la FCO Voyageurs.

Qui peut accéder à la FCO Marchandises ?

La FCO Marchandises est destinée aux personnes qui sont titulaires d’un permis C ou permis CE en cours de validité. Comme pré-requis, il est nécessaire de posséder une attestation équivalent FIMO.

fco-formation-continue-obligatoire-camion-marchandise

Qui peut accéder à la FCO Voyageurs ?

La FCO Voyageurs s’adresse aux personnes possédant un permis D ou DE en cours de validité et qui possèdent aussi une FIMO ou équivalent FIMO voyageurs.

 

Programme de la formation continue obligatoire

La formation FCO a une durée moyenne de 35 heures répartis sur cinq jours et elle peut être divisée en trois puis deux jours consécutifs, à réaliser en l’espace de trois mois au maximum.

Le programme de la FCO

Cinq thématiques principales sont abordées lors de la FCO :

  1. Le bilan conduite consiste en une évaluation et des commentaires individuels sur la technique de conduite de chaque formé, suivi par des leçons sur les règles d’utilisation d’une boîte de vitesse.
  2. La réglementation fait également partie des thématiques principales de la FCO et a pour objectif de permettre aux élèves d’actualiser les connaissances concernant le chargement, l’arrimage, les modalités de circulation d’un 44t en France, les techniques de rédaction des différents documents de transport ainsi que l’utilisation du chronotachygraphe numérique.
  3. En outre, la santé du conducteur est aussi abordée dans cette formation, notamment en ce qui concerne l’hypovigilance, l’ergonomie du poste de conduite, l’hygiène de vie en général et les principes élémentaires de secourisme.
  4. En outre, il y a la sécurité routière permettant d’aborder les risques liés à la conduite des véhicules lourds, les évolutions du code de la route, les principales règles concernant la signalisation et la circulation routières, les contrôles et les sanctions, les gestes à adopter en cas d’accident, les consignes de sécurité s’appliquant à certaines infrastructures ainsi que les angles morts.
  5. Enfin, une partie du programme de formation est destinée à la qualité de service et au rôle commercial du conducteur, abordant plus précisément les comportements à adopter pour valoriser l’image de marque de l’entreprise, la prévention des litiges, la qualité de service ainsi que la sensibilisation au développement durable.

Validation de la formation

A la fin de la formation, les élèves effectuent un test final qui n’est pas éliminatoire mais qui sert surtout de bilan. Une attestation de suivi de formation est délivrée à la fin de la FCO et elle permet de faire une demande pour obtenir la carte de qualification de conducteur. C’est le document à présenter au cours des contrôles routiers et une copie doit être conservée par l’entreprise.

La FCO a pour objectif de permettre au conducteur de faire un perfectionnement à une conduite rationnelle basée sur les règles de sécurité et de se tenir à jour sur les réglementations du transport ainsi que les règles relatives à la santé, à la sécurité routière, le service, la logistique ainsi que la sécurité environnementale.

Commentaires